Érga kaì Hêmérai – Ἔργα καὶ Ἡμέραι – Труды и дни,mais ton диан (VII)


(ETRE SUITE DE 3/09/17)

Quelques conseils supplémentaires

Agis toujours avec prudence. L’occasion en toute chose est ce qui vaut le mieux. Conduis une épouse dans ta maison, quand tu n’auras ni beaucoup moins, ni beaucoup plus de trente ans : c’est l’âge convenable pour l’hymen. Que ta femme soit nubile depuis quatre ans, et se marie la cinquième année. Epouse-la vierge, afin de lui apprendre des moeurs chastes. Choisis surtout celle qui habile près de toi. Examine attentivement tout ce qui l’entoure, pour que ton mariage n’excite pas la risée de tes voisins. Car s’il n’est pas pour l’homme un plus grand bien qu’une vertueuse femme, il n’est pas un plus cruel fléau qu’une femme vicieuse qui, ne recherchant que les festins, brûle sans flambeau l’époux le plus vigoureux et le réduit à une vieillesse prématurée.
Respecte toujours la puissance des bienheureux Immortels. Ne rends pas ton ami l’égal de ton frère, ou, si tu agis ainsi, ne lui fais jamais tort le premier. Ne mens pas pour le plaisir de parler. Si ton ami commence à t’offenser par ses discours ou par ses actions, souviens-toi de le punir deux fois. Si, jaloux de rentrer dans ton amitié, il t’offre lui-même satisfaction, reçois-la. On est trop malheureux quand on change d’ami trop souvent. Que jamais ton visage ne trahisse ta pensée. Ne cherche point à passer pour un homme qui reçoit beaucoup d’hôtes, ni pour un homme qui n’en reçoit aucun. Ne sois ni le compagnon des méchants, ni le calomniateur des gens de bien. Garde-toi de reprocher à personne la pauvreté qui dévore l’âme, la pauvreté, ce funeste présent des bienheureux Immortels. Une langue avare de discours est un trésor parmi les hommes. C’est la mesure des paroles qui en compose la grâce la plus précieuse. Si tu es médisant, bientôt on médira de toi davantage. Ne sois pas morose dans ces festins que de nombreux amis célèbrent en commun ; le plaisir en est très grand et la dépense très petite. Au lever de l’aurore, ne consacre point avec des mains impures (32) un vin noir à Jupiter et aux autres Immortels ; ils ne t’écouteraient pas et repousseraient tes prières. Quand tu veux uriner, ne reste pas debout, tourné contre 1e soleil, et même depuis le coucher de cet astre jusqu’à son lever, ne le fais pas en marchant au milieu ou en dehors du chemin, ni en te découvrant. Les nuits appartiennent aux dieux. L’homme sage et pieux satisfait ce besoin lorsqu’il est assis ou qu’il s’approche du mur d’une cour étroitement fermée.
Dans ta maison ne va point, tout souillé d’une humide semence, te découvrir devant le foyer ; évite une telle indécence. Engendre ta postérité non pas au retour d’un repas funèbre au sinistre présage, mais après le festin des dieux. Ne traverse jamais à pied le limpide courant des fleuves intarissables, avant d’avoir prié à l’aspect de leurs belles eaux et lavé tes mains dans ces ondes transparentes de blancheur. L’homme impie qui traverse un fleuve sans y purifier ses mains provoque la colère des dieux et s’attire des malheurs dans l’avenir. Dans le festin solennel des dieux, ne sépare jamais avec le noir couteau tes vieux ongles des ongles encore neufs. Ne place pas l’urne du vin au-dessus de la coupe des buveurs, car cette action deviendrait un présage fatal.
Quand tu bâtis une maison ne la laisse pas imparfaite de peur que la criarde corneille ne croasse du haut des murs. Garde-toi de manger ou de te laver dans les vases non encore consacrés ; ce délit t’exposerait au châtiment. Ne laisse pas s’asseoir sur l’immobile pierre des tombeaux un enfant de douze ans, ce serait mal agir et tu n’en ferais qu’un homme sans vigueur ; n’y place pas non plus un enfant de douze mois : l’inconvénient serait le même. Homme ne lave pas ton corps dans le bain des femmes ; autrement tu subirais un jour une punition sévère. Si tu arrives au milieu d’un sacrifice déjà commencé, ne te moque point des mystères (33) ; la divinité s’en irriterait. Ne va point uriner dans le courant des fleuves qui coulent vers la mer, ni dans l’eau des fontaines ; garde-toi de les profaner ainsi. N’y satisfais pas également d’autres besoins ; une telle action ne serait pas plus louable. Évite une mauvaise renommée parmi tes semblables. La renommée est dangereuse ; son fardeau est léger à soulever, pénible à supporter et difficile à déposer. La renommée que des peuples nombreux répandent au loin, ne périt jamais tout entière ; car elle est aussi elle-même une divinité.

(être poursuivie)

TRADUITES PAR M. A. BIGNAN


NOTES

(32) Cet usage de se laver les mains avant d’offrir des libations à Jupiter et aux autres dieux existe également dans l’Iliade. L’origine de cette pratique religieuse remonte sans doute jusqu’à l’Inde, où les peuples du Gange se purifiaient par de fréquentes ablutions. Nous regardons maintenant comme des superstitions puériles des préceptes dont l’oubli dans les dogmes de la théocratie antique suffisait pour irriter la vengeance céleste.  r

(33) Cette défense de se moquer des mystères pendant les sacrifices indique que la religion, loin d’être extérieure comme dans l’Iliade, tendait à se renfermer dans le cercle des cérémonies superstitieuses. Alors elle n’était plus accessible à toutes les intelligences les plus vulgaires et elle avait des secrets qu’on ne pouvait tourner en ridicule sans offenser les dieux.  r

source http://remacle.org/

Advertisements

About sooteris kyritsis

Job title: (f)PHELLOW OF SOPHIA Profession: RESEARCHER Company: ANTHROOPISMOS Favorite quote: "ITS TIME FOR KOSMOPOLITANS(=HELLINES) TO FLY IN SPACE." Interested in: Activity Partners, Friends Fashion: Classic Humor: Friendly Places lived: EN THE HIGHLANDS OF KOSMOS THROUGH THE DARKNESS OF AMENTHE
This entry was posted in POECIA=ΠΟΙΗΣΗ and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.